Sélectionner une page

Même si les feuilles sont séchées, il ne faut pas oublier que le thé contient une humidité résiduelle (3% environ) qui renferme tous les arômes. Les feuilles de thé doivent donc être conservées à l’abri de la lumière et de l’humidité (sauf pour les pu erh qui s’affinent en cave).  Le thé doit aussi être conservé à l’abri des odeurs environnantes.

L’idéal pour la conservation du thé est d’utiliser une boîte métallique ou en porcelaine avec une double opercule. Si vous préférez utiliser une boîte en bois, elle devra être épaisse et sans odeur.

Le thé doit rester au frais.

Les plus beaux crus de thés verts, jaunes ou blancs sont à garder au réfrigérateur, dans une boite bien isolante pour éviter l’humidité et les odeurs. Les thés noirs et oolong peuvent être conservés dans une pièce fraîche à 19°c.

Le thé est un produit alimentaire non soumis à DLC (date limite de consommation) mais une DLUO (date limite d’utilisation optimale) peut être indiquée. Il ne s’agit pas d’un produit périssable, aussi vous pouvez consommer de vieux thés sans aucun danger d’intoxication, tout au plus le produit aura perdu de sa saveur, les arômes se seront volatilisés avec les années.